campaign closed

iZettle, la start-up suédoise qui veut bousculer le paiement par carte

Une start-up suédoise s’attaque aux grandes banques françaises. Pour convaincre les indépendants et les petites entreprises d'accepter plus facilement les paiements par carte, iZettle leur offre le terminal de paiement, très sobre, qui accepte tout type de payement sans contact. Il devrait être disponible dans les prochains mois en France, annoncé à 100€.

L'entreprise ne facture que les paiements effectués, avec une commission de 2,75 %, là ou les banques font payer le terminal, en plus d’un pourcentage variable. Cependant, le concept ne sera pas low-cost. Le service clients, bien que basé en Suède, répondra en français aux questions des clients.

«Selon nos estimations, 64 % des petites entreprises en France ne sont pas équipées et ratent des ventes, car n’ont pas de terminal», constate Jacob de Geer, cofondateur d'iZettle, qui a déjà conquis 10 pays et enregistre plus de 2 milliards d'euros de paiement par an. « Nous voulons devenir leader sur ce marché», annonce-t-il.

La start-up a récemment levé 80 millions d'euros auprès de plusieurs investisseurs de grands noms, comme MasterCard et American Express.